Agriculture/Farming

Agriculture dans la municipalité de Pontiac - Agriculture and farming in the Municipality of Pontiac

This Omnivore's Dilemma: Pontiac Style

Categories: 

In my younger years I tried to be a vegetarian. I was embracing the back-to-the-land dream of self-sufficiency, earth sheltered houses, that sort of thing. I tried cooking my way through the Moosewood Cookbook and indeed there are delicious recipes in there that I still use. But inevitably I would go to my parents’ for dinner.

FPAQ and UPA reaction to the Gagné Report: An unfounded report that will ruin maple syrup producers and destabilize an entire sector

Categories: 

Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) and Union des producteurs agricoles (UPA) sharply criticize the Gagné Report for its lack of seriousness, objectivity, analysis, and economic foundation with regard to the future of Québec maple syrup. "The report's recommendations will lead the maple syrup industry to ruin. Mr. Gagné's goal is not to give the industry a boost, but rather to knock the legs from under it," FPAQ president Serge Beaulieu said today at a big meeting in front of the Québec National Assembly. A group of over 1,000 maple syrup producers braved the bad weather in order to say NO to the Gagné Report and YES to prosperity in their sector through their collective development tools.

Rapport Gagné: c’est la fin du plan conjoint

Categories: 

— Clairement, le rapport Gagné possède tous les ingrédients pour détruire le plan conjoint acéricole et rendre inopérants les mécanismes de développement des marchés mis en place par les producteurs, comme la réserve stratégique mondiale de sirop d’érable.

Accaparement des terres agricoles : le président de l'UPA inquiet pour l'avenir des régions

Categories: 

ICI Radio-Canada

C'est l'intérêt d'investisseurs d'origine chinoise, selon l'UPA, d'acheter 3300 acres de terres agricoles au Témiscamingue qui a relancé le débat sur l'accaparement dans la région.

Le président de l'UPA estime que « lorsque les terres sont exploitées par des non-résidents, le terme "exploitées" devient encore plus juste, parce qu'ils sont ici pour tirer le maximum de ces terres-là, mais pas pour vivre dans la région. Alors c'est sûr que pour l'occupation régionale et le développement du territoire, ça pose une question sur l'avenir de nos régions. »

“Big Organic”: Threat or Opportunity?

Categories: 

Rob Wallbridge

I’m proud of the growth in the organic sector. According to the Organic Trade Association, organic sales in the United States have increased from $3.6 billion in  1997 to over $39 billion in 2014. This double-digit rate of growth holds true for Canada, too, which is now the fourth-largest organic market in the world.

Quel avenir pour l’agriculture familiale?

Categories: 

Union des Producteurs Agricoles

Des 8 000 producteurs agricoles québécois de moins de 40 ans, seulement 58 % travaillent à temps plein à la ferme et la situation est encore pire ailleurs au Canada. Beaucoup occupent un emploi à l’extérieur pour compléter le revenu familial, et même, parfois, pour maintenir la ferme à flot. En agriculture, le coût des actifs nécessaires pour générer des revenus rend de plus en plus difficile l’établissement, que ce soit dans les marchés de créneau ou de masse et que l’on soit apparenté ou non. Cette évolution des marchés met à mal la ferme familiale et de plus en plus d’agriculteurs pratiquent leur métier à temps partiel.

Trading Places: Two farmers step out of their comfort zones

Categories: 

Rob Wallbridge

Have you ever wondered what it would be like to step across the “conventional/organic divide”? During the first week of December, we (Jen Christie and Rob Wallbridge) did just that. Rob (an organic vegetable grower) had been invited to speak on a social media panel at Agri-trend’s Farm Forum Event in Saskatoon, SK; an annual gathering of hundreds of primarily large-scale Prairie farmers. Jen, (a conventional dairy farmer) attended the Ecological Farmers Association of Ontario Conference in London, ON, a gathering of a couple hundred farmers from a wide variety of organic and ecological farms, mostly small-scale. A conversation on Twitter afterwards inspired this blog post where we share our thoughts and reflections in more detail.

Le coût des terres explose au Québec

Categories: 

L'actualité

Le prix des terres agricoles a augmenté de 27 % l’an dernier au Québec, ce qui fait que le coût d’un hectare est passé de 12 332 à 15 657 dollars. Jean-Félix Ross, économiste en chef à l’Union des producteurs agricoles, s’inquiète.

Terres à vendre

Categories: 

Faut-il s'inquiéter de l'intérêt des investisseurs pour les terres agricoles ?

Entrevue avec Charles-Félix Ross, économiste en chef, UPA.

 

Terres à vendre.Faut-il s'inquiéter de l'intérêt des investisseurs pour les terres agricoles ?Entrevue avec Charles-Félix Ross, économiste en chef, UPA.

Posted by RDI Économie on Tuesday, November 11, 2014

Nouvelle parution

Categories: 


Maude-Emmanuelle Lambert, PhD
DOMAINE DE PONTIAC VILLAGE


Je publie dans le dernier numéro de la Revue d’histoire de l’Amérique française, sous la direction de Stéphane Castonguay et Dany Fougères, un article découlant de mes recherches doctorales.

L’article s’intitule : « À travers le pare-brise: la création des territoires touristiques au Québec et en Ontario (1920-1945). Il est publié dans la Revue d’histoire de l’Amérique française, 68, 3-4 (printemps-hiver 2015): 271-299.


This article explores the different ways in which territory has historically been perceived, conceived and practiced through the experience and growth of mobility. Since the 1920s, automobility played a crucial role in tourist stakeholders thought and the creation of tourism regions.

. . .

La réalité du plancher des vaches

Categories: 

Réplique des Producteurs de lait du Québec à la chronique «La prison de foin» d’Alain Dubuc, qui a été publiée dans La Presse du 26 octobre 2015.

Cette réplique n’a pas été publiée.


Dans sa chronique du 26 octobre «La prison de foin», M. Dubuc expose pour une énième fois son opposition à la gestion de l’offre en agriculture, une intervention de l’État dans l’économie de marché dont on devrait «se libérer progressivement», écrit-il.  À lire M. Dubuc, on pourrait croire que la gestion de l’offre est le dernier exemple sur terre d’intervention de l’État en agriculture.

C’est loin d’être le cas. En fait, la réalité du plancher des vaches c’est que la plupart des pays interviennent – que ce soit par des politiques de soutien financier ou réglementaire – pour assurer la sécurité alimentaire de leurs citoyens et pour contrer la faiblesse et l’instabilité chronique des revenus des agriculteurs.

. . .

taxes municipales: le milieu agricole furieux

Categories: 

le Jounal de Montreal

MONTRÉAL – La proposition de la commission Robillard d’abolir le remboursement d’une partie des taxes municipales aux producteurs agricoles soulève une vague de mécontentement dans les milieux agricoles et auprès d’élus de l’Assemblée nationale.

. . .

La Beurrerie du patrimoine, à Compton, ferme ses portes

Categories: 

ICI Radio-Canada

La propriétaire de la Beurrerie du patrimoine, à Compton, Diane Groleau, ferme les portes de son entreprise et de sa ferme laitière. Pour justifier cette décision, la femme d'affaires se dit « à bout de se battre contre Revenu Québec ». L'érablière Groleau cesse aussi ses activités.

. . .

Kiosque de la ferme de pays verts

Categories: 

L’abolition de la gestion de l’offre menacerait 24 000 emplois, selon une étude

Categories: 

L'actualité

L’abolition intégrale du système canadien de la gestion de l’offre menacerait 4500 à 6000 fermes et pourrait faire disparaître jusqu’à 24 000 emplois directs au pays, avance une nouvelle étude commandée par Agropur.

Préoccupée par les négociations entourant l’accord de libre-échange du Partenariat transpacifique (PTP), la coopérative québécoise a mandaté le cabinet Boston Consulting Group (BCG) afin qu’il se penche sur les conséquences de ce scénario.

«On constate que jusqu’à 40 pour cent de la production laitière canadienne serait à risque advenant la fin de la gestion de l’offre et sans adaptation préalable», peut-on lire dans l’enquête de 56 pages.

. . .

Local Clusters of Self-Reliance: The Key to Rural Prosperity

Categories: 

"If you’re a smart rural community, start with what your residents are already spending their money on."



Eardley Escarpment in the Municipality of Pontiac, Québec

By Michael H. Shuman

At a time when daily headlines bring worse and worse news about the plight of rural economies, it's worth reminding ourselves that success is possible.

Last autumn, Marian Burros of the New York Times wrote a piece about how the 3,000-person community of Hardwick, Vermont, has prospered by creating a new "economic cluster" around local food. Cutting-edge restaurants, artisan cheese makers, and organic orchardists turning fruit into exquisite pies are just some of the new businesses that have added an estimated 75-100 jobs to the area in recent years. A new Vermont Food Venture Center hopes to accelerate this creation of enterprises.

. . .

PÉTITION - PETITION

Categories: 

PÉTITION AFIN DE PROMOUVOIR ET PERMETTRE DES ACTIVITÉS AGRICOLES SUR DES PROPRIÉTÉS RÉSIDENTIELLES DE CINQ (5) ACRES ET PLUS DANS LA MUNICIPALITÉ DE PONTIAC

L’objectif de cette pétition est de solliciter votre appui afin que le  conseil municipal mette en œuvre un règlement qui permettrait l’exploitation d’activités agricoles, pour des fins personnelles,  tels que l’élevage d’animaux de ferme, fermettes, sur des propriétés résidentielles de 5 acres et plus.

. . . Lire la suite



PETITION TO PROMOTE AND ALLOW AGRICULTURAL ACTIVITIES ON RESIDENTIAL PROPERTIES WITH FIVE (5) ACRES OR MORE WITHIN THE MUNICIPALITY OF PONTIAC

The purpose of this petition is to ask for your support  with our request to the Municipality of Pontiac’s Council to implement a by-law that will allow the usage of residential properties equal to or larger than 5 acres to practice agricultural activities such as a hobby farm and  raising for their personal use and consumption, farm animals.

. . .

Partenariat transpacifique: Québec interpelle Ottawa sur l’agriculture

Categories: 

Le Devoir  26 mai 2015 par Éric Desrosiers

Québec dit craindre que son agriculture fasse les frais d’une conclusion imminente des négociations du Partenariat transpacifique (PTP) et presse le premier ministre canadien, Stephen Harper, d’honorer sa promesse de défendre le système de gestion de l’offre.

. . .

La hausse de la valeur des terres agricoles n’est pas aussi marquée en 2014, selon un rapport de FAC

Categories: 

In English: Farmland values increase not as steep in 2014, FCC report says

Regina (Saskatchewan) – La valeur moyenne des terres agricoles au Canada continue d’augmenter, mais la hausse n’était pas aussi marquée en 2014 que l’année précédente, tant à l’échelle nationale que dans de nombreuses régions agricoles importantes, selon le plus récent rapport Valeur des terres agricoles de Financement agricole Canada (FAC).

. . .

Budget 2015-2016 : des coupes dangereuses dans le secteur agricole

Categories: 

Longueuil, le 26 mars 2015 — L’Union des producteurs agricoles (UPA) qualifie de dangereuses les coupes de 14,5% dans le secteur agricole. L’insécurité ainsi créée pourrait avoir des impacts désastreux sur les décisions d’investissement des producteurs agricoles.

. . .

Protecting Canada’s farmland, the right way

Categories: 


Breckenridge Creek, Municipality of Pontiac, Québec.  (Image ©Thomas Soulière 2014)

macleans.ca

November 20, 2014 — Canada was once a country of farms. At Confederation, four out of every five Canadians were farmers. Today, farmers comprise less than two per cent of the population and produce a mere 1.1 per cent of GDP. Should it come as any surprise that the amount of farmland in Canada is shrinking, as well?

Last week, Statistics Canada released a comprehensive look at agriculture in Canada, bringing together the latest economic, geographic and ecological indicators. The most noteworthy observation: Nearly one million hectares of “dependable agricultural land” has disappeared from cultivation over the past 10 years, most of it subsumed by development around Canada’s biggest cities.

. . .

Urban sprawl is destroying Ontario’s farmland

Categories: 


The view from midway up the Luskville Falls Trail in the Gatineau Park looking south east over the center of the Municipality of Pontiac, Québec.  (Image ©Thomas Souliére 2013)


By: David Suzuki and Faisal Moola
© Toronto Star Newspapers Ltd. 1996-2015

Despite its huge area, Canada has relatively little dependable farmland. Good soil and a friendly climate are hard to find. So it seems like good news that on a clear day you can see about half the best agricultural land in Canada from the top of Toronto’s CN Tower. If we’re to feed our growing urban populations, having food lands close to where people live will be critical to sustaining local food security.

Some regions of the country, like the Golden Horseshoe surrounding Toronto, have been blessed with an abundance of Class 1 soils. But an increasing proportion of the best soils in the Golden Horseshoe and in most urbanized regions of Canada now lie beneath sprawling housing developments, highways, strip malls and other infrastructure. As urban communities have grown over the years, agricultural lands and natural areas have far too often been drained, dug up and paved over.

. . .

Pages

Subscribe to RSS - Agriculture/Farming