Santé/Health

Articles sur la santé et le bien-être - Articles about health and wellbeing

The State of Kate: Appawatiskat's broken heart

Categories: 

Sometimes you just wish so hard for a magic wand --- and a magic carpet --- to rush to a place to do a thing. If I had those two objects, I would rush to Appawatiskat with hundreds of canvasses, a million brushes and enough paint to fill a swimming-pool. I would magic up a tent and hold 24-hour painting workshops for ever. Art is not the answer to everything but it's a huge step towards understanding and coping with almost anything. Art can soothe your broken heart. Good luck and much love, Appawatiskat. Don't give up. I am praying hard for you.

This Omnivore's Dilemma: Pontiac Style

Categories: 

In my younger years I tried to be a vegetarian. I was embracing the back-to-the-land dream of self-sufficiency, earth sheltered houses, that sort of thing. I tried cooking my way through the Moosewood Cookbook and indeed there are delicious recipes in there that I still use. But inevitably I would go to my parents’ for dinner.

Le CISSSO coupe les vivres au RADAT

Categories: 

Le Droit

Les hommes marginalisés de l'Outaouais perdent une adresse où se réfugier. La Ressource d'aide et de dépannage pour alcooliques et toxicomanes de Luskville (RADAT) ferme ses portes à la fin du mois.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) a annoncé jeudi qu'il met fin à la reconnaissance et au financement de l'organisme communautaire. Sa subvention était de 93 000$ par année.

. . .

Greffe de poumons annulée : espoirs déçus pour une famille de l'Outaouais

Categories: 

TVA Gatineau / Ottawa

Jamie Reid, 46 ans, un résident de Luskville, dans le Pontiac, n'a plus que de très minces chances de survie.

Les autorités médicales ont dû annuler, à la toute dernière minute, la greffe de poumons qui aurait peut-être pu le sauver.

. . .

Deux heures sans service dans le Pontiac

Categories: 

Mathieu Bélanger
Le Droit

Des milliers de personnes, peut-être 15000, ont été coupées du monde pendant une nuit, la semaine dernière, dans le Pontiac. Plus de téléphone, plus d'Internet.

Une population entière n'avait même plus accès aux services d'urgence du 9-1-1. Il était impossible pour le centre hospitalier d'accéder à ses bases de données informatiques hébergées à Gatineau.

. . .

Pages

Subscribe to RSS - Santé/Health