Être fort,Pontiac: un gymnase communautaire bientôt dans Quyon.

Catégories: 

par: 

Kate Aley

traduction: 

Guy Faubert

Se mettre en forme et rester fort sont intégralement liés pour une vie en santé. Ces objectifs à atteindre seront facilités dans la municipalité de Pontiac par la directrice de la Maison de la Famille de Quyon Catherine Beaudet qui a rassemblé le financement nécessaire pour supporter la démarche de création d'un gymnase communautaire dans Quyon.

Cette nouvelle a été rendu publique par la MdlaFQ à l'Assemblée générale annuelle du 20 juin. Mme Beaudet aurait livré cet engagement lors d'une annonce spéciale après l'AGA. "J'ai convenu du financement avec le Centre intégré de santé et services sociaux en Outaouais (CISSSO) par le biais du Fonds de soutien communautaire et ceci n'est habituellement pas le genre de projets qu'ils soutiennent."

Le jour après l'AGA, Mme Beaudet aurait mentionné au journal Pontiac2020.ca "qu'ils auraient approuvé le projet" et que maintenant nous avons besoin d'une personne pour le mener à bien et trouver des partenaires pour nous supporter.  Nous avons eu le financement nécessaire pour poursuivre notre objectif, soit de faire l'achat d'équipement nécessaire et trouver une personne qualifiée. 

Un sondage de la Maison de la Famille qui a été fait au printemps pour évaluer les besoins dans notre communauté a démontré qu'un gymnase ou un centre de conditionnement physique serait une des priorités pour les répondants. "Beaucoup de gens apprécieraient un tel service" a mentionné Mme Beaudet. "J'aimerais que les gens sachent que ce sera fait."  

Mme Beaudet considère des espaces pour des poids et haltères, des vélos stationnaires, des tapis roulants, en plus de classes Pilates, yoga et des activités pour les personnes âgées.

M.Beaudet a aussi mentionné:"Le but est de rendre le gymnase accessible pour tout le monde, peut-être avec $10.00 par mois ou même un forfait familial. Nous espérons aussi que le gymnase pourra être un endroit social et un opportunité pour se rencontrer. Toute notre communauté pourra être impliquée."

Mme Beaudet espère bien rassembler des gens de tout âge, par exemple, incorporer des activités pour les personnes âgées en matinée et des classes d'entraînement pour les enfants et les ados après l'école.

"L'effet positif de l'exercice et des activités physiques sur les jeunes personnes est déjà prouvé", a-t-elle mentionné. "C'est un bel exemple pour nos enfants de voir leurs parents faire de l'activité physique. Un gymnase de Montréal entraîne des jeunes pour courir un marathon. Cela a produit un véritable changement sur leur santé et les événements de leur vie. Ceci a permis aux enfants de se demander: " J'ai fait ceci et maintenant quoi d'autre pourrais-je accomplir?" Un changement social par l'exercice".

Bien que Mme Beaudet a aussi besoin d'un coordonnateur de projet, en plus de trouver l'endroit pour un gymnase, elle est déterminée à ouvrir en janvier 2018.

Elle a ajouté en riant que ce serait "juste à temps pour maintenir nos résolutions du nouvel an".

---

D'autre nouvelles émanant de l'AGA de la MdlaF viendront s'ajouter bientôt.

 

Nos autres nouvelles / Our other News

Kickin' it: Pontiac youth get into soccer

Catégories: 

par: 

Kate Aley

Some might say that young people are glued to their screens all day and all night. But that's harder to say when so many bright young people are running, kicking, playing and laughing in Luskville every Monday evening.
Community soccer classes started up on Tuesday, May 1st at the Luskville Recreational Park. The two- to four year-olds play in the softball field. The older group, aged five and up, play on the soccer field to the north.

How do rural communities comply with Quebec's Organic Strategy?

Catégories: 

par: 

Kevin Brady

Current Situation:

The Québec residual materials management strategy includes a progressive reduction and an eventual a 'ban' of organic material from municipal landfills by 2020. Municipalities that comply with the policy are eligible for funding to help offset the costs. As with the Municipality of Pontiac, many municipalities have chosen to pass resolutions to initiate door-to-door collection, with costs paid for by the residents.

Get ready, get set, get out: disaster preparedness in a bag

Catégories: 

par: 

Kate Aley

Remember this?

As the Pontiac watches epic levels of flooding in both New Brunswick and B.C. and considers our own possible return to inundation, it's time to let paranoia rear its helpful head and get ready to get out of the house. The concept behind having a so-called Go Bag is to have ready everything you might need to survive, out-of-doors, for about 72 hours... until help arrives or the zombies get you.

Salon Chez Hélène celebrates 40 years in business

Catégories: 

par: 

Kate Aley

Hélène Belisle, owner of Salon Chez Hélène in Luskville, summarizes her work career as “forty years of doing what I like.”

Born and raised in Luskville, Belisle trained and gained work experience in Hull before opening her own salon in her home in 1978. However, her experience in hairdressing dates back to her childhood.

Pontiac Community Players put on fundraising play

Catégories: 

par: 

Kate Aley

A hilarious one-hour play called Maid to Order was presented in Shawville April 13 and 14 by local theatre troupe, the Pontiac Community Players (PCP). Sold-out on both evenings, the profits will go towards the Pontiac High School restoration project to update lighting, sound and add a 20-foot electronic screen to be used for both school and community movie screenings. Further improvements to seating and ventilation are planned.

Above, hapless police officers Craig Young (left) and Neil MacIntosh (right) ask the slightly-shady Charles Cambin (Richard Armitage) to explain himself.

Another community hub lost: Depanneur Poirier closes down

Catégories: 

par: 

Kate Aley

Depanneur Poirier, at the intersection of the highway and Ch. des Pères-Dominicains, has closed. The last day of business was Thursday 22 but the owners, Janet and Jack Deschenes have been emptying shelves for weeks.

Bunny fun: Luskville playgroup celebrates Easter

Catégories: 

par: 

Kate Aley

Spring is here we're told, but it's still so gray and cold outside. Where can you take your under 5's when you have exhausted all the DVD options? To the free playgroup in Luskville, of course.

Above from left, Comité 0-5 animator Lisa Corrigan with personal friend Helga the rabbit and an ardent admirer at the Luskville playgroup's Easter event.

Pages