Les employés des travaux publics mis à pied

Catégories: 

par: 

Thomas Soulière

Les employés du service des travaux publiques de la municipalié de Pontiac ont été informé par écrit mercredi que à compter de 16h30 mardi prochain, ils seront mis à pied pour une période indéterminée.  Cette action vient plus tôt dans l'année que d'habitude et ne comprend habituellement pas tous les employés du service.  La geste inhabituel a été fait à la suite du départ du chef de division Michel Trudel, dont sa démission a été acceptée par le Conseil lors d'une réunion spéciale le 16 août.

Après le départ de M. Trudel, la municipalité a remplacé temporairement la position par une agence de placement, et a embauché Frank Forillio de Sherbrooke à prendre le relais jusqu'à ce qu'un candidat permanent pourrait être choisi. Peu de temps après, les problèmes de discipline - qui sévit dans le département depuis un certain temps - sont devenus plus marqués. La crainte que la qualité du travail n'ait pas atteint les normes appropriées dans certains cas, ainsi que les coûts liés pour refaire des travaux pas dûment completes, a vu le jour.

« Au cours des dernières semaines, il y a eu un travail qui a été fait de manière insatisfaisante, ainsi que des problèmes avec la discipline, » explique le directeur général adjoint et le directeur des communications Dominic Labrie à Pontiac2020.ca. « Il est devenu nécessaire de protéger l'argent dépensé par les contribuables, donc nous avons décréter un arrêt de travail et a informé les travailleurs cette semaine que nous allons utiliser le temps pour réorganiser le département et son encadrement. »

La municipalité engagera deux journaliers, afin d'assurer la continuité du service, et tous les employés mis à pied peuvent appliquer pour un de ces postes, mais pour certains, il se traduira par une rétrogradation. « Alors maintenant, il est une question de combien de temps [la mise à pied durera], » ajoute Labrie.  « Cela dépendra du temps qu'il faut [pour réorganiser]. »

Mais, environ 12 employés mis à pied sont maintenant au risque de ne pas être admissible aux prestations d'assurance-emploi en raison de la saison de travail raccourcie, et peuvent ne pas être en mesure de rattraper les heures perdues, même si la mise à pied est seulement courte durée.

La décision de mettre à pied tous les employés des travaux publics plus tôt a été prise par le directeur général Benedikt Kuhn après qu'il ait été observé récemment que la situation avait empiré au sein du service. Malgré paraître drastique, la municipalité estime que dans les circonstances actuelles, cette action était nécessaire.

« Nous pensons que, même si le travail peut sembler progresser, il est important d'assurer le travail est de qualité et nous obtenons la valeur de notre argent », a expliqué Labrie. « Si cela prend trop de temps ou nous avons à refaire le travail, nous sommes pas plus avancé. Ainsi, le maire a estimé que la qualité des services fournis aux citoyens devait être amélioré. Il a trouvé [que] au cours des dernières semaines [la situation] avait dégradé et il a proposé ce geste en raison d'un comportement inacceptable qui aurait pu être toléré dans le passé, mais maintenant est pas ».

« En fin de compte, c'est temporaire », ajoute Labrie. « Nous avons expliqué dans la lettre [aux employés des travaux publics] que nous allons prendre le temps de réorganiser et de nous assurer que nous avons une meilleure supervision des employés ... donc si [quelqu'un] est pas correctement supervisé ou les instructions ne sont pas claires, puis nous passerons à l'étape par étape, groupe par groupe, et nous allons leur montrer comment faire le travail. Il est pas censé [blessés] les employés, mais il est un message clair - mais nous ne sommes pas les laisser partir. Nous allons leur offrir la formation nécessaire pour leur permettre d'accomplir au niveau attendu d'eux par le conseil et par les citoyens »

Selon la municipalité, les commentaires des résidents avait soulevé quelques drapeaux rouges concernant l'efficacité des travaux publics. « Je pense que la population a eu l'impression depuis un certain temps que nos services ne sont pas aux normes, » observe Labrie.

« Il [ne sera pas une situation où il n'y a] personne travaillant à Travaux publics pendant six mois; nous aurons embaucher les gens dont nous avons besoin lorsque cela est nécessaire. Par exemple, les gens ont achetée des bacs [pour les déchets] et nous devons les livrer, donc nous allons avoir des gens pour faire en sorte que se fait. »

Nos autres nouvelles / Our other News

Online Survey: Benefiting from Nature in the Pontiac

Catègories: 

Do you spend time outside enjoying nature?  If so, McGill University PhD student Dalal Hanna would love to hear from you in an anonymous online survey.  She is conducting a research project on the diverse ways people living in the regions of Bristol and Pontiac benefit from nature, and how they would ideally like to benefit from nature in the future. Dalal does this research because it generates information that can help society come up with improved ways to manage the diverse benefits we get from nature. The project seeks to improve knowledge and is purely academic.

The summarized and anonymous findings of the project will also be shared with your community in December 2018 at a gathering, and made available publicly online and to local land use planners.  

Sondage: profiter de la nature dans le Pontiac

Catègories: 

Est-ce que vous passez du temps à apprécier la nature ? Si oui, une étudiante au doctorat à l’Université McGill, Dalal Hanna, a un sondage web anonyme à vous proposer. Elle fait présentement de la recherche sur les diverses façons dont les gens des régions de Bristol et de Pontiac profitent de la nature, et comment ils aimeraient idéalement profiter de la nature dans le futur. Dalal fait cette recherche parce que ça génère de l’information qui peut aider la société à développer des meilleures façons de gérer l’environnent. Son projet cherche à améliorer les connaissances, et est purement académique.

Un sommaire anonyme des résultats sera partagé dans votre communauté en Décembre 2018, ainsi que disponible en ligne.

Si ce projet vous intéresse, s’il vous plait visitez le sondage en ligne ici :

https://surveys.mcgill.ca/ls/793997

Le sondage prend environ 30 minutes à compléter.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter Dalal Hanna par courriel (dalal.hanna@mail.mcgill.ca). Vous pouvez aussi contacter son superviseur de doctorat, Elena Bennett (elena.bennett@mcgill.ca).

Merci énormément pour votre temps !

Early Morning Blaze Destroys Barn in Luskville

Catégories: 

par: 

Thomas Soulière


Pontiac2020.ca reader Nina Lépine-Forget alerted us to the fire and sent us this image of the blaze taken just before the arrival of firefighters to the scene
 

An early morning fire completely destroyed a barn on a farm located at 2002 route 148 (chemin Eardley) in the Luskville sector in the Municipality of Pontiac Monday.

Le tour des jardins et cadeaux du Pontiac

Catégories: 

Le tour des jardins et cadeaux du Pontiac est une visite auto-guidée de neuf jardins champêtres. L’accent porte sur les méthodes écologiques, les aménagements favorisant la biodiversité et les plantes indigènes. Des artisans du Pontiac seront sur place pour vous faire découvrir leur art, livres et cartes. Les jardiniers vous proposeront quant à eux, des légumes écologiques, des semences et des plantes, ainsi que des tisanes, paniers et différents produits de leur terroir.

Great gardens and gorgeous gifts on tour

Catégories: 

Pontiac Gardens and Gifts is a self-guided garden tour featuring nine country gardens in West Quebec’s beautiful Pontiac region. The focus is on organic techniques, wildlife-friendly designs and native plants. In addition, regional artists and artisans will sell their art, books and cards. Some gardens will be selling nursery stock and seeds, organic produce, herbal products and more.

Pages