Les employés des travaux publics mis à pied

Catégories: 

par: 

Thomas Soulière

Les employés du service des travaux publiques de la municipalié de Pontiac ont été informé par écrit mercredi que à compter de 16h30 mardi prochain, ils seront mis à pied pour une période indéterminée.  Cette action vient plus tôt dans l'année que d'habitude et ne comprend habituellement pas tous les employés du service.  La geste inhabituel a été fait à la suite du départ du chef de division Michel Trudel, dont sa démission a été acceptée par le Conseil lors d'une réunion spéciale le 16 août.

Après le départ de M. Trudel, la municipalité a remplacé temporairement la position par une agence de placement, et a embauché Frank Forillio de Sherbrooke à prendre le relais jusqu'à ce qu'un candidat permanent pourrait être choisi. Peu de temps après, les problèmes de discipline - qui sévit dans le département depuis un certain temps - sont devenus plus marqués. La crainte que la qualité du travail n'ait pas atteint les normes appropriées dans certains cas, ainsi que les coûts liés pour refaire des travaux pas dûment completes, a vu le jour.

« Au cours des dernières semaines, il y a eu un travail qui a été fait de manière insatisfaisante, ainsi que des problèmes avec la discipline, » explique le directeur général adjoint et le directeur des communications Dominic Labrie à Pontiac2020.ca. « Il est devenu nécessaire de protéger l'argent dépensé par les contribuables, donc nous avons décréter un arrêt de travail et a informé les travailleurs cette semaine que nous allons utiliser le temps pour réorganiser le département et son encadrement. »

La municipalité engagera deux journaliers, afin d'assurer la continuité du service, et tous les employés mis à pied peuvent appliquer pour un de ces postes, mais pour certains, il se traduira par une rétrogradation. « Alors maintenant, il est une question de combien de temps [la mise à pied durera], » ajoute Labrie.  « Cela dépendra du temps qu'il faut [pour réorganiser]. »

Mais, environ 12 employés mis à pied sont maintenant au risque de ne pas être admissible aux prestations d'assurance-emploi en raison de la saison de travail raccourcie, et peuvent ne pas être en mesure de rattraper les heures perdues, même si la mise à pied est seulement courte durée.

La décision de mettre à pied tous les employés des travaux publics plus tôt a été prise par le directeur général Benedikt Kuhn après qu'il ait été observé récemment que la situation avait empiré au sein du service. Malgré paraître drastique, la municipalité estime que dans les circonstances actuelles, cette action était nécessaire.

« Nous pensons que, même si le travail peut sembler progresser, il est important d'assurer le travail est de qualité et nous obtenons la valeur de notre argent », a expliqué Labrie. « Si cela prend trop de temps ou nous avons à refaire le travail, nous sommes pas plus avancé. Ainsi, le maire a estimé que la qualité des services fournis aux citoyens devait être amélioré. Il a trouvé [que] au cours des dernières semaines [la situation] avait dégradé et il a proposé ce geste en raison d'un comportement inacceptable qui aurait pu être toléré dans le passé, mais maintenant est pas ».

« En fin de compte, c'est temporaire », ajoute Labrie. « Nous avons expliqué dans la lettre [aux employés des travaux publics] que nous allons prendre le temps de réorganiser et de nous assurer que nous avons une meilleure supervision des employés ... donc si [quelqu'un] est pas correctement supervisé ou les instructions ne sont pas claires, puis nous passerons à l'étape par étape, groupe par groupe, et nous allons leur montrer comment faire le travail. Il est pas censé [blessés] les employés, mais il est un message clair - mais nous ne sommes pas les laisser partir. Nous allons leur offrir la formation nécessaire pour leur permettre d'accomplir au niveau attendu d'eux par le conseil et par les citoyens »

Selon la municipalité, les commentaires des résidents avait soulevé quelques drapeaux rouges concernant l'efficacité des travaux publics. « Je pense que la population a eu l'impression depuis un certain temps que nos services ne sont pas aux normes, » observe Labrie.

« Il [ne sera pas une situation où il n'y a] personne travaillant à Travaux publics pendant six mois; nous aurons embaucher les gens dont nous avons besoin lorsque cela est nécessaire. Par exemple, les gens ont achetée des bacs [pour les déchets] et nous devons les livrer, donc nous allons avoir des gens pour faire en sorte que se fait. »

Nos autres nouvelles / Our other News

Can we Talk?

Catégories: 

par: 

Sheila McCrindle

Given the importance of resident engagement in civic life, I was saddened to read Lynne Lavery’s article in this week’s Pontiac Journal.  Residents have been expressing concern that articles in the Journal relating to the Municipality of Pontiac have showed a bias in favour of the current Mayor.

La mairesse de Pontiac: Informer le public de manière efficace et conforme avec un délai raisonnable est une «courtoisie» non pas une obligation

Catégories: 

par: 

Thomas Soulière

Lorsque ce fût signalé à la mairesse dans un autre courriel ; que le code municipal stipulait qu'un avis public devait être donné au moins 8 jours avant la réunion, tandis que l’avis affiché sur le site Web de la municipalité a été publié seulement un jour avant la réunion, la mairesse Labadie a répondu, «Le site Web n'est pas un avis public légal. C'est une courtoisie.»

CARNAVAL DU PONTIAC: 25, 26 ET 27 JANVIER 2019

Catègories: 

Vendredi 25 janvier à partir de 18h30 au centre communautaire: Concours de talents amateur et de lip-synch.

Vous aimez danser, chanter ou vous avez un talent caché, venez participer et vous amuser dans ce concours d’amateur pour tous âges. Prix de participation.


Samedi 26 janvier : Activité intérieure (Centre communautaire, 2024 route 148)

9h-11h déjeuner hivernal (levée de fonds Cercle Socio-culturel de Luskville) et une vente d’artisanat.
Coût: 3$/enfant, 7$/adulte. PMP organise un bricolage sur le thème de l’hiver et des jeux de société pour les enfants.
12h-16h Tournoi de sac de sable. Levée de fonds pour la Ligue de sac de sable de Luskville. Coût: 2$/enfant, 4$/adulte.
17h-Souper spaghetti familial (levée de fonds 6e année), tirage 50-50 et soirée dansante, bar sur place.


Dimanche 27 janvier : Activité extérieure (Patinoire Parc Récréatif, 3206 route 148.)

9h-16H - Patinage, hockey, glissade, raquettes, ski de fond, tour de traîneau tiré par des chevaux, peinture sur neige, concours de bûcheron, cours de zumba et plus!
* Nouveauté: une tour d'escalade et des concours de fabrication de bonhomme de neige et de la plus belle tuque décorée !!


Si vous souhaitez participer dans notre carnaval, contactez-nous, nous recherchons des bénévoles Info@gajluskville.com


CARNAVAL DE LEGO

PMP est heureux de participer au carnaval d’hiver de GAJ ! Venez construire avec nous une création hivernale! (Lego, Duplo et MégaBlocks fournis par PMP)
Date: Le dimanche, 27 janvier de 4:00-5:00pm
Âges visés: MégaBlock et Duplo pour les 2 et 3 ans Lego pour les 4 ans et plus.
(Les enfants de 4 ans et moins doivent être supervisé par un parent.)
Endroit:Centre communautaire de Luskville, (2024 route 148)
Coût: 2$

Pontiac Mayor: Informing Public in Efficient and Timely Manner “A Courtesy”

Catégories: 

par: 

Thomas Soulière

DISCLAIMER: Any information or details in this opinion article pertaining to the 2019 budget in the Municipality of Pontiac that are incorrect or misleading are the responsibility of the Municipality of Pontiac, its Council and administrative staff due to the lack of 2019 budget documentation released to the public at the time of its alleged passing into law and the publication of this article.

UPDATED: Quyon Community Centre

Catégories: 

●PUBLISHER'S NOTE: It was discovered after this update was published that the Municipality of Pontiac and the builder, Lalonde Cantin Construction (LCC), are locked in a dispute the full nature of which is unclear at this time. Despite multiple attempts to reach out to the Municipality, clarification of the causes of the dispute, as well as the dispute's influence on the completed project's delivery date or when the new community centre will open have not been forthcoming, and are therefore unknown. We continue to follow this story and we will bring you any updates as they become known.

Originally published on October 14th, 2018
under the headline
Work continues on Quyon Community Centre
by: Kate Aley

Everyone is watching the beautiful new Quyon Community Centre nearing completion with equal amounts of impatience and excitement. Final touch-ups on paint and drywall were being done as of last week, including finishing the stairs to the Mezzanine level.

Pages