Un nouveau groupe de marcheurs

Catégories: 

par: 

Kate Aley

traduction: 

Guy Faubert

Sur la photo: l'infirmière Katie Taylor a lacé ses espadrilles et est maintenant prête à prendre la route.

Maintes études médicales ont prouvé que faire de l'exercice régulièrement serait bénéfique pour la santé et la mobilité.  Maintenant, le Pontiac a une autre opportunité de se mettre debout et de participer.  Les Marcheurs du Pontiac (MP) est une nouvelle initiative créée par le Groupe de médecine familiale (GMF) de Shawville pour encourager la population à prendre des marches régulièrement. 

L'infirmière Katie Taylor est la facilitatrice pour Quyon. Elle explique que la marche est une forme d'activité de premier ordre, spécialement pour des objectifs de santé à long terme.

`Nous suivons des personnes avec conditions chroniques comme de la haute pression, un taux de cholestérol élevé ou du diabète.  La marche est un exercice facile pour ces gens qui en voient les bénéfices.  Ils dorment mieux, ont un meilleur taux de glucose et leur taux de cholestérol est amélioré.`

Mme Taylor explique que Santé Canada recommande de faire un minimum de 150 minutes d'exercice par semaine. 

"Idéalement, nous encourageons les gens à commencer à marcher trois fois par semaine en espérant que chacun prendra l'initiative d'augmenter la cadence".  Et de continuer "La réponse de la population a été très bonne pour seulement trois semaines d'existence."

Les sessions de marches pour les MP se font sur un circuit facile de trente minutes. "Nous prenons le chemin jusqu'à l'école primaire Onslow puis nous revenons.  Nous faisons aussi un circuit vers la rivière."   Et si le terrain le permet, nous marchons autour de la piste située dans le parc sur le chemin du Ferry".  Nos objectifs ne sont pas un certain nombre de kilomètres ou de donner des notes.  Si la réponse est bonne, nous formerons deux groupes de marcheurs de différents niveaux (vitesse).

Les MP continueront leur activité jusqu'en septembre et par la suite, elle sera évaluée d'après la réponse du public.  Mme Taylor espère que ce projet deviendra une activité annuelle et qu'en 2018, on recommencera aussitôt que nos trottoirs seront déneigés.  "Nous évaluerons si notre action a une influence positive et déciderons de la programmation pour l'année qui vient."

Mme Taylor a noté que les participants se sentent impliqués dans le groupe et que l'activité est aussi considérée pour faciliter le tissage de liens dans la communauté.

"Les gens viennent marcher en groupe, juste parler de température ou parler de leurs plantes." C'est une forme de socialisation et ça agit donc sur deux niveaux.  Il y a une sorte de motivation supplémentaire au fait que ce soit une activité sociale et il y a une sorte de responsabilisation aussi."

Mme Taylor ajoute que les infirmières qui choisissent la marche trouvent productif le temps hors de leurs bureaux , ce qui a aussi un impact sur la santé.

"Une infirmière surveille le taux de sucre dans le sang avant et après la marche et serait en mesure de voir des effets positifs dans le sang". Elle note qu'il serait aussi facile pour nous de faire la même chose avec une prise de sang par le doigt.  Cela peut devenir une vérification-santé à chaque semaine.  Les personnes peuvent aussi se faire peser à chaque semaine s'ils le désirent.

Ces marches sont issues du CLSC et le projet est une initiative du Groupe de médecine familiale (GMF) et non pas du CISSSO de Pontiac.

Cette année nous avons quatre  groupes de MP.  Les places sont limitées là où on a des infirmières de disponibles.  Il y a aussi des marches à Fort Coulonges les jeudis à 10h, à Shawville les mercredi à 9h et à Otter Lake les mardis à 9h30.

Les participants de Quyon sont encouragés à venir s'enregistrer au CLSC de Quyon sur la rue Clarendon en face de l'hôtel Gavan afin de recevoir une évaluation.  Les personnes de tout âge sont bienvenues.  Nous demandons aux marcheurs d'apporter un chapeau, de la crème solaire, de l'eau et des souliers de marche.

"Les personnes n'ont qu'à se présenter les jeudis à 9h."

Pour de plus amples informations sur les marches de Pontiac appelez au CLSC  de Quyon ,819-458-2848

 

 

Nos autres nouvelles / Our other News

The beginning of everything: "Origins" watercolour show opens

Catégories: 

par: 

Kate Aley

You are invited to an extraordinarily moving exhibition of new work by renowned Luskville painter, Ruby Ewen.

Entirely painted in watercolour, the pieces immerse the viewer into multiple magical realms of creationism, imagination and classic myth.

Show runs: Friday, June 22 (opening event, 6 -- 8 p.m.) to July 22, 2018

Site: Stone School Gallery, 28 Mill St., Portage du Fort.

Cooking meets trucking at new restaurant

Catégories: 

par: 

Kate Aley

After two years of extensive renovations, Au Coin du Camionneur, also known as Trucker's Corner, opened in Luskville on Sunday June 17. 

Owners Benoit Galipeau and Robert Bergeron have completely reconfigured the building at the corner of the Eardley-Masham Road and Highway 148. New lighting, comfortable seating and large windows that open onto a breezy patio create an inviting ambience.

Building a new future for Pontiac with slaughterhouse project

Catégories: 

par: 

Kate Aley

After five years of planning, construction has now started on the Les Abattoir les Viandes du Pontiac. Set on five acres on the outskirts of Shawville, the slaughterhouse is the brainchild of Quyon entrepreneur Alain Lauzon and three partners, Sofian Elktrousie, Ibrama Diagne and promoter Gilles Langlois.

“We are aiming to be open by end of October,” said Lauzon last week, as he watched forms being set for more concrete to be poured.

Turtle S.O.S.: Save Our Shells!

Catégories: 

Trouble in paradise.

It's June and that means those crazy turtles are once again roaming dirt side roads and busy highways alike; intent on finding mates, water and good nesting places as they have always done, paying no mind to the deadly wheels zooming past. I stop for a lot of turtles at this time of the year and so far we have all lived to fight another day. However I have never seen a turtle stuck in the bone-dry and baking-hot rink at the Luskville Community Centre before. Bad turtle terrain for sure.

Open letter to the Municipality of Pontiac recognizing the work of our municipal firefighters

Catégories: 

par: 

Sandra Barber

To whom it may concern:

Re: Recognition of volunteer Firefighters

While sitting at our dining table enjoying our first coffee of the day on Sunday, May 20 at 6 a.m., my husband and I both heard a very loud “thunk” and wondered what the heck it was. Curiosity motivated my husband to investigate further; he checked our basement, nothing amiss. Checked the living room located on a lower level, noticed a man sitting outside on the guard rail.

Kickin' it: Pontiac youth get into soccer

Catégories: 

par: 

Kate Aley

Some might say that young people are glued to their screens all day and all night. But that's harder to say when so many bright young people are running, kicking, playing and laughing in Luskville every Monday evening.
Community soccer classes started up on Tuesday, May 1st at the Luskville Recreational Park. The two- to four year-olds play in the softball field. The older group, aged five and up, play on the soccer field to the north.

How do rural communities comply with Quebec's Organic Strategy?

Catégories: 

par: 

Kevin Brady

Current Situation:

The Québec residual materials management strategy includes a progressive reduction and an eventual a 'ban' of organic material from municipal landfills by 2020. Municipalities that comply with the policy are eligible for funding to help offset the costs. As with the Municipality of Pontiac, many municipalities have chosen to pass resolutions to initiate door-to-door collection, with costs paid for by the residents.

Get ready, get set, get out: disaster preparedness in a bag

Catégories: 

par: 

Kate Aley

Remember this?

As the Pontiac watches epic levels of flooding in both New Brunswick and B.C. and considers our own possible return to inundation, it's time to let paranoia rear its helpful head and get ready to get out of the house. The concept behind having a so-called Go Bag is to have ready everything you might need to survive, out-of-doors, for about 72 hours... until help arrives or the zombies get you.

Pages